Toilettes sèches

Rédigé par David - - Aucun commentaire

Avec un simple seau et un peu de sciure, il est possible de ne plus gaspiller 20 litres d'eau à chaque fois que l'on va chier.

Un constat simple

Aujourd'hui, l'eau devient elle aussi une ressource précieuse.

Alors l'utiliser pour y déposer mes déjections, et envoyer le tout je ne sais où, est devenu à mon sens un acte totalement irresponsable.

Cela fait des années que j'ai pris conscience de ça, et pourtant il a fallu qu'une amie qui a installé des toilettes sèches chez elle me dise simplement
"Tiens, voilà un seau, tu peux aller chercher de la sciure chez untel, ils sont sympa ils la donne..."
pour que je passe à l'acte!

Inertie?

À priori, je suis comme ça, j'ai besoin de penser aux choses longuement avant d'agir... Mais bon, il y a penser et rester inerte...

Et bon soyons clair, rester inerte c'est être mort.

Je me rends compte quand même que je suis loin d'être le seul à rester bloqué dans mes bonnes intentions sans rien faire.

Vous aussi certainement, il y a pleins de petits actes quotidiens comme ça pour lesquels vous avez réalisé que la façon dont vous faites les choses sont loin d'êtres idéales... mais que vous avez du mal à changer.

Il y a tout plein de croyances, de tabous, de blocages liés à notre caca en plus, et ça aide pas.

Et c'est bien, car quand même c'est un déchet de notre organisme qui est toxique (pour nous) en l'état.

En Afrique où ailleurs, en plus, il existe encore des maladies comme la fièvre Typhoïde lié au problème du "stockage" de nos besoins naturels.

Donc il est logique que de tout petit on nous mette en garde, on nous explique qu'il ne faut pas jouer avec, etc.

Et on vit toute notre vie avec des croyances et des automatismes appris quand on était enfant.

Mais voilà la réalité: Aujourd'hui l'eau est trop précieuse pour chier dedans!

Et voilà l'alternative: Faire ses besoins dans la sciure et faire composter tout ça longuement.

Comment

Oui, car le secret est là! Le COMPOSTAGE.

En pratique les toilettes sèches c'est:
on fait ses besoins dans une litière,
que l'on va ensuite stocker dans un endroit extérieur,
et on attend 2 ans minimum pour en faire du compost.

Et voilà, plus de problème!

On ne gaspille plus l'eau, on ne risque plus les maladies.

Car le compostage va transformer la matière organique en la réchauffant et en tuant les bactéries et les virus.

En fin de compostage on obtient de la matière minérale qui va ensuite enrichir le sol.

C'est tout bénèf.

Voici un lien qui va vous expliquer l'intérêt des toilettes sèches de façon scientifique.

En confinement, mais pas morts!

Voilà, j'espère que cet article qui parait après 37 jours de confinement vous permettra à vous aussi de passer à l'acte.

Bonne journée, nous sommes tous liés, même confinées, et le peu de bien que l'on peut se faire bénéficiera au monde entier, soyons-en persuadés!

Rejoignez-moi sur Diaspora* (Framasphère)

Rejoignez-moi sur Mastodon

Rejoignez-moi sur PeerTube

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot dvyxf ?