Émotions et volonté

Rédigé par David - - Aucun commentaire

Je n'ai pas jeûné plus de 48 heures, mais cela n'enlève rien à la justesse de la revendication : Non au Nucléaire militaire !

Pour être honnête et sincère, je dois avouer qu'hier soir, tard, envisageant la difficulté à affronter le lendemain à jeun, j'ai mangé...

Ce matin, je traverse des émotions désagréables, que je connais bien, telles que la honte, la colère, la tristesse.

Mais quoi que je ressente, et qu'elle qu'en soit la vivacité, ça n'enlève rien à ce que j'ai voulu faire.

M'associer à un mouvement de protestation, de façon non violente.

Je ferais mieux la prochaine fois !

Bonne journée le Monde

Rejoignez-moi sur Diaspora* (Framasphère)

Rejoignez-moi sur Mastodon

Rejoignez-moi sur PeerTube

Les commentaires sont fermés.